Les pieds sur TERRE !!!! Expérience Architecturale !!!!!!!

 
 
Lutter contre la pauvreté en améliorant l’habitat : répondre à la diversité des contextes pour produire un habitat de qualité
L’architecture de terre offre des qualités indéniables que les cultures historiques du monde entier, en quelque diversité de contexte que ce soit, ont su admirablement valoriser. Qualités esthétiques, qualités structurelle et spatiales, qualités thermiques, dont des savoir-faire très élaborés au fil du temps ont sans cesse joué. Dans la résolution de leurs besoins d’habitat et d’équipements, les sociétés actuelles posent des exigences de solidité, de confort, de réduction d’entretien auxquelles les matériaux de construction en terre contemporains, répondent pleinement pour peu qu’il soient utilisés à propos. Beaucoup des projets architecturaux réalisés en terre au cours de ces dernières décennies, en pays industrialisés (Europe, Etats-Unis, Australie) comme dans les régions en développement, qu’ils soient publics (écoles, dispensaires, équipement sociaux) ou privés (habitat), donnent la preuve de ce renouvellement d’une qualité architecturale répondant aux attentes de populations et aux exigences d’une architecture contemporaine définis par des cadres législatifs et normatifs.

 

 
                            
                                    Maisons : Bois + terre stablisée
 
    
Pailotte : pierre, bois, terre stabilisée, tuiles en feuilles de palmier 
 
Maisons : pierre, terre stablisée, bois, tôles + tuiles en feuilles de palmier, plafond en nattes traditionnelles
 
De la théorie à la pratique  !!!!!
1986  –  1992 
Expérience personnelle.
Réalisations « d’éco-bâtiments » au CONGO
Utilisation et amélioration des matériaux locaux.
 
 
 
 
 
 

L’un des grands facteurs de succès des projets de développement durable est la prise en compte de l’ensemble des données du contexte naturel et physique, culturel et technique, social et économique, politique. Aucun modèle constructif et architectural ne peut être transféré aussi simplement et doit être conçu en intégrant à la fois, les forces, les faiblesses, les contraintes, les potentialités et les opportunités qui identifient et caractérisent chaque contexte d’intervention. Cette approche est dès lors une méthode qui impose la reconnaissance et le respect des contextes, leur étude préalable approfondie, en liaison avec les acteurs locaux, afin de pouvoir garantir cette réponse de projet à une grande diversité de contextes à l’échelle du monde.

  

 
 
 
 
 
 
Cet article, publié dans Architecture, Architecture écologique !!!, Partage d'expériences, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s