Construire en bois

 
 
 
85 maisons bois pour un programme locatif THPE

85 maisons individuelles avec isolation performante, ventilation naturelle et capteurs solaires… Lancé par l’Opac des Hautes-Alpes, le programme locatif, qui a reçu le label très haute performance énergétique (THPE), est non seulement respectueux de l’environnement mais il se veut aussi social et accessible aux ménages à revenus modestes. Découvrez le projet en images.

C’est parti ! Le chantier aux allures pavillonnaires de 85 maisons individuelles locatives vient de débuter à La Bâtie-Neuve dans les Hautes-Alpes.

 Fiche technique

Maître d’Ouvrage : Opac des Hautes-Alpes
Architecte mandataire : dE & cRL
Surface : 7 500 m²
Estimation : 11.036.789 euros HT
Type de mission : Mission complète
Bureau d’Etudes : Beterem Ingénierie
Concours : 2007
Livraison : 2010

Destinés à des familles à petits budgets, les loyers iront d’environ 386 euros HC pour un T3 à 505 euros HC pour un T5.
Imaginé par le cabinet d’architectes dE & cRL, ce programme offre un paysage de petites maisons qui rempliront des objectifs d’économie d’énergie. Implanté sur un terrain avec vue sur la vallée, ce projet fait la part belle aux matières naturelles du bois pour le bardage et du zinc pour la toiture afin de «restituer l’imaginaire architectural des régions de montagne», souligne un communiqué du cabinet d’architectes.
Ce projet qui a reçu le label très haute performance énergétique (THPE) se caractérise par le confort de son habitat. Les maisons bénéficieront ainsi d’une isolation performante par l’extérieur qui permettra un confort acoustique et thermique mais ce n’est pas tout ! Elles proposeront également une ventilation naturelle sans oublier la disposition de capteurs solaires sur le toit afin de couvrir plus de 51% des besoins en eau chaude sanitaire.

Luminosité et ouvertures
D’autre part, l’économie d’énergie provient aussi par le choix de l’implantation du site. Le terrain est peu boisé, en pente douce vers le sud, avec une vue dégagée sur 180° vers la vallée. Minutieusement pris en compte, l’installation des maisons sur le terrain suit les courbes de niveaux naturelles. Objectif : offrir des vues vers le sud et la vallée. De plus, les maisons sont séparées les unes des autres par des garages. Cet aménagement dégage trois orientations qui laissent entrer la lumière naturelle à l’intérieur de l’habitat et favorise un ensoleillement de tous les espaces publics et des jardins privatifs. Enfin, les logements sont perpendiculaires à la voierie pour minimiser le bruit, cadrer les perspectives à travers des espaces semi-publics (venelles, voies, placettes). Au final, le programme allie qualité environnementale, sociale et dynamisme régionale puisque cette opération devrait faire augmenter la population de la commune de 17%.

 
 
(Article de Batiactu 08/04/08)
 
 
 
 
Cet article a été publié dans Architecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s