Exemple d’architecture nature !!!!

 
 
Une Maison de la nature en plein cœur de l’Alsace

Hissée sur le terrain d’une ancienne ferme alsacienne, la Maison de la nature de Muttersholtz va accueillir dès le mois de novembre le grand public mais également des groupes scolaires afin de les initier et de les sensibiliser à la protection de l’environnement. Pour y parvenir, l’établissement se devait de répondre à certains critères de construction de développement durable. Présentation.

Située au bord de l’Ille, la nouvelle Maison de la nature de Muttersholtz va prochainement ouvrir ses portes au public.

 

 
       
 
 
Installée dans une zone inondable, la maison, dont une partie est sur pilotis, aura pour mission de former au comportement éco-citoyen et de sensibiliser les jeunes aux problématiques environnementales. La structure qui a été conçue pour recevoir toutes sortes de visiteurs mise sur la pédagogie. L’établissement abrite des salles de cours, des espaces de détente et de réunion, des chambres d’hébergements pour les groupes scolaires, mais également un restaurant et un atelier-cuisine.
Afin d’appuyer sa démarche environnementale, la Maison de la nature se devait de développer des qualités de construction durable. C’est donc tout naturellement que le cabinet IXO architecture, en charge du projet, a choisi d’utiliser le matériau bois sous toutes ses formes. Ainsi, toutes les ossatures du bâtiment et les bardages extérieurs ont été élaborés en bois. Le bâtiment dispose également d’une chaufferie bois pour l’hiver qui est complété par une chaudière gaz. Pour la production d’eau chaude, 35 m2 de panneaux solaires thermiques ont été installés sur le toit d’un des bâtiments.

Une isolation soignée
Côté isolation, le choix s’est porté sur la ouate de cellulose afin d’atteindre un coefficient de transmission thermique de U de 0,29 W/m2K. Le cabinet IXO architecture a également tenu à apporter une attention particulière à l’acoustique des murs et des plafonds : «Nous avons opté pour des plaques à perforations Cleaneo de chez Knauf car elles offraient des avantages en matière de qualité de l’air et de confort acoustique», explique Laurence Gourio, une des architectes du projet. Au programme également : la récupération des eaux de pluies pour les chasses d’eau sanitaires. Et dans un souci pédagogique, des compteurs individuels seront visibles un peu partout à proximité des points d’eau : «Nous voulons que les enfants prennent conscience de la quantité d’eau qu’ils utilisent en se lavant les mains. Dans le même esprit, le local de la chaufferie bois et du silo à combustible est vitré pour qu’on puisse voir ce qui s’y passe», précise l’architecte. Quant à la gestion des déchets, elle n’est pas oubliée, avec la mise en place de containers pour le recyclage. Enfin, si le projet, d’un montant de 2,8 millions d’euros, n’a pas fait l’objet d’une demande de démarche HQE pour des raisons budgétaires, il n’en reste pas moins engagé dans la défense de l’environnement.

Visite de la Maison de la nature

         

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes de Sélestat – mandataire : S.E.R.S
Maîtrise d’œuvre : IXO architecture
Surface : 1.593 m2 Shon
Début des travaux : mai 2007
Fin des travaux : fin octobre-début novembre 2008
Budget : 2,8 millions d’euros

Batiactu 
Céline Galoffre

16/10/2008

 

Publicités
Cet article a été publié dans Architecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s