Ma cabane au …. ?

 
 
La cabane sous tous ses angles
 

Symbole de la conquête de l’ouest américain, la cabane est un habitat qui a traversé les décennies. Aujourd’hui, elle trouve des interprétations contemporaines notamment dans les pays scandinaves qui apprécient sa pureté et sa simplicité. Afin de rendre hommage à ce logement ancestral, Alejandro Bahamon et Anina Vicens ont décidé d’en faire un ouvrage.

 
 
     
 
Batiactu 12 11 2008
 
merci pour l’info Ieva  article dans :  www.maisonapart.com
Les folies en châtaignier de Lucien Cassat
 

Parallèlement à son activité de créateur de mobilier contemporain, Lucien Cassat fabrique des cabanes en châtaignier dans la Creuse. Qu’elles soient suspendues aux branches d’un arbre ou simplement nichées dans un creux entre deux rochers, toutes procurent des sensations inédites.

Tout commence il y a 30 ans par un coup de foudre pour un arbre très répandu dans la région du Limousin mais peu exploité : le châtaignier. Conscient de la mauvaise image dont souffre cette essence même auprès des paysans, Lucien Cassat va tout faire pour lui redonner ses lettres de noblesse… allant même jusqu’à quitter son emploi de conseiller en création d’entreprise ! Plein d’enthousiasme, il argumente : "le châtaignier possède de nombreuses qualités. D’un point de vue technique, il est très flexible et d’un point de vie esthétique, il prend un aspect gris argenté absolument unique". Il ajoute : "Ce bois est exploitable à chaque période de sa croissance. Vers 2 ans, on l’utilise en vannerie, à 5 ans ont en fait des canes et entre 8 et 10 ans pour les clôtures".

Zoom [+]

CDT Creuse / J.Damase ©

Collaboration avec des créateurs de renom

Dans les années 90, Lucien Cassat décide de créer – à Fursac, dans la Creuse – sa propre structure. Baptisée "Lou Fagotin", elle est spécialisée dans la fabrication de meubles contemporains en châtaignier. Son inspiration ? Il va la puiser dans les traditions, dans les arts populaires limousins ou africains. Il se rappelle de ses débuts "difficiles" en quête de reconnaissance de la part des professionnels de la filière bois et du monde de la décoration : "on me prenait pour un fou car j’utilisais le bois sans le débarrasser de ses écorces".

Finalement, ses efforts payent : le châtaignier finit par intéresser des créateurs de renom. Il collabore avec Castelbajac, Garouste, Christian Liaigre, Réna Dumas, Sylvain Dubuisson, Christian Duc… Il en résulte une collection de meubles contemporains originale pouvant s’harmoniser aussi bien avec le jardin et qu’avec la maison. "La travail avec ces créateurs est très enrichissant. Ils portent sur le matériau un regard différent du mien" explique Lucien Cassat tout en ouvrant la porte de ce qu’il appelle "sa caverne d’Ali-Baba". Il s’agit d’un immense hangar dans lequel sont stockées des montagnes de meubles. Chacun évoque un souvenir : ici un banc distribué à un parc d’attraction, là des pièces destinées à rejoindre bientôt le Fonds National d’Art Contemporain et plus loin d’un meuble pour aménager un club de vacances.

Zoom [+]

CDT Creuse / J.Damase ©

Refuges en pleine nature

Mais plus que son mobilier, ce qui fait vraiment vibrer Lucien Cassat en ce moment ce sont ses cabanes ! Il vient d’en construire une dizaine réparties sur une vaste parcelle située à seulement quelques mètres de son atelier. Toutes obtenues uniquement grâce à des matériaux sains : paille, coton et… châtaignier, bien sûr ! La plus grande d’entre elles est surnommée "la cabane du trappeur". Elle ne possède ni l’eau ni l’électricité. "Ce qui m’intéresse, c’est d’habiter la nature, de retrouver des sensations oubliées, même de nous, les ruraux" explique-t-il.

Pour accéder aux autres, il ne faut pas avoir peur de crapahuter dans les bois. Des efforts qui sont récompensés par de belles surprises : une cabane en forme de pomme, une autre suspendue dans les arbres et recouverte d’une peau de vache ! Des refuges certes insolites mais idéals pour passer une nuit à la belle étoile et écouter le bruit des animaux !

 
  
 
              

Cet article a été publié dans Nature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ma cabane au …. ?

  1. Ieva dit :

    Bonjour ..
    j\’adore les cabanes, j\’en ai construit quelques unes…. Sourire
    Il y a sur la plage deux cabanes construites par les passants avec les bois flottés déposés sur la grêve, j\’en ai fait des photos , je vais te les poser si je les retrouve.
    Par ailleurs , j\’ai vu il y a peu un reportage sur des cabanes fantastiques , je vais essayer de retrouver le lien ….
    un univers onirique et fort en symbolisme …
    Bonne journée *

  2. Pierrick dit :

    Merci Ieva pour ce lien, je reçois maisonapart.com et je suis passé à côté de cet article ,je vais pouvoir compléter mon article, il est vraiment super. Moi aussi j\’adore cet art d\’auto-construction que j\’ai également pratiqué il y a quelques années. J\’ai également travaillé sur l\’habitat vernaculaire en Afrique et l\’amélioration des matériaux locaux, là c\’est de l\’habitat plus de la cabane !!!
    Merci et à la prochaine.
    Pierrick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s