Grands prix de l’architecture 2010 : l’habitat transitoire récompensé

Grands prix de l’architecture 2010 : l’habitat transitoire récompensé

Les Grands prix de l’architecture 2010 ont mis en avant l’habitat d’occupation transitoire. Présidé par Claude Parent, le jury a récompensé le projet «Better, Cheaper, Helping» de Marine Miroux, un outil architectural pour les sinistrés, opérant depuis la catastrophe jusqu’à la reconstruction. Découvrez l’ensemble du palmarès.

Premier prix   Deuxième Prix  Troisième Prix

Thomas Etesse

Créé en 1975, le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux-arts avait pour thème cette année l’habitat d’occupation transitoire. Objectif : faire réfléchir et proposer des solutions aux situations de crises extrêmes telles que séismes, tsunamis, conflits meurtriers…

Le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux‐Arts et Prix Charles Abella 2010, est revenu à Marine Miroux, architecte D.P.L.G. de l’École Paris Belleville, pour son projet «Better, Cheaper Helping». Il s’agit «d’un outil architectural d’accompagnement des populations sinistrées, depuis la catastrophe jusqu’à la reconstruction». L’architecte explique que sa réalisation permet «d’offrir une aide adaptée en épargnant le traumatisme de l’évacuation et en réduisant également le coût économique des catastrophes».
Le Deuxième Prix, et Prix André Arfvidson 2010, a été décerné à Nathanaël Dorent, détenteur du diplôme d’État d’Architecte conférant le grade de Master de l’ENSA de Paris‐Malaquais, pour son projet Archipel transitoire. Catherine Maraite de nationalité belge, diplômée de l’Institut Supérieur d’Architecture Intercommunal Victor Horta, a décroché le Troisième Prix et Prix Paul Arfvidson 2010 pour son projet origami. Et enfin, une mention a été attribuée à Thomas Etesse, étudiant, pour son projet Gonflable.

Le Grand Prix d’Architecture est ouvert à tous les architectes et étudiants en architecture âgé de moins de 35 ans. Présidé par Claude Parent, le jury 2010 était composé de Roger Taillibert, Paul Andreu, Michel Folliasson, Yves Boiret, Aymeric Zublena, Jacques Rougerie, André Dunoyer de Segonzac, Robert Chauvin, Jean‐François Collignon, Marc Gaillard, Gilles de Bure, Frédéric Migayrou, François Chaslin et Philippe Tretiack. 

Batiactu (08/12/2010)
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s