PARIS la Cité de l’architecture cultive son jardin !!!

 

 La Cité de l’architecture cultive son jardin   

 ville fertile 

La Cité de l’architecture se met au vert ! Avec son exposition «Ville Fertile», elle propose une réflexion autour du monde végétal et celui de l’urbain à travers la découverte de projets en France et dans le monde et une mise en scène spectaculaire recréant une jungle luxuriante. Visite.

Des bananiers, des fougères, des arbres géants… La Cité de l’architecture se végétalise pour son exposition «Ville fertile», en recréant dans ses souterrains une jungle luxuriante de plus de 2.000 plantes. Toutefois, les visiteurs ne seront pas dupes, cette forêt n’est pas véritable, c’est tout simplement une idée fantasmée qui va permettre de voyager dans divers projets «verts» existants ou à venir.
sceongraphie  Scénographie  mur

Ainsi, après avoir profité d’un petit rappel historique sur la thématique du jardin, le public est immergé dans ce parcours arboricole où il pourra comprendre et découvrir seize programmes en France et dans le monde répartis en quatre thèmes : «Forêt», «Prairie», «Friche» et «Rives».

Des projets réels
«Il était important de montrer des projets non pas utopistes ou imaginaires mais bien réels», confie Nicolas Gilsoul, commissaire de cette séquence. De la High line de New York, sorte de coulée verte, aux bords de Seine à Paris en passant par des opérations à Beyrouth, Détroit ou Saint-Nazaire, le public aura la surprise de voir comment la nature s’infiltre et revient dans les cités urbaines. Et l’exemple de l’étonnante et ancienne promenade littorale de la Costanera en Argentine, peu à peu transformée par l’homme en déchetterie et qui aujourd’hui se redessine grâce à la biodiversité, confirme cette percée et ce retour !

Ferme urbaine à Chicago  Nature verticale à Milan / Italie  Jardin partagé à Paris / France

La deuxième partie de l’exposition baptisée «La Fabrique du paysage» s’organise autour de sept thèmes : le ciel, la terre, l’eau, le feu, le temps, l’espace et le milieu vivant. Assuré par le paysagiste Michel Péna, cette séquence permet d’appréhender les notions qui constituent la ville fertile. Ici, des grands écrans découpés en lamelle montrent de la lumière, des espaces verts, des fleuves, etc., dans les municipalités.

Roberto Burle Marx, un joyeux paysagiste
Autre exposition proposée en parallèle de la «Ville fertile», celle sur le créateur du paysagisme tropical, Roberto Burle Marx. Ce Brésilien à la fois peintre, plasticien, musicien, décédé en 1994, a travaillé avec Oscar Niemeyer sur Brasilia et s’est démarqué pour ses jardins tout en courbe et sans ligne droite. Son objectif : créer de véritables lieux de vie en y intégrant de la poésie. En France, il est possible de découvrir une de ses œuvres au siège de l’Unesco à Paris.

Enfin, pour les visiteurs qui en voudraient encore… il est possible de participer à un labyrinthe végétal dans les collections permanentes du musée. Une manière d’apprivoiser les représentations sculptées et peintes de flore au Moyen-âge et à la renaissance, mais aussi de comprendre comment les architectes et les urbanistes des 19 et 20ème siècles ont joué avec la nature et la végétation. De plus, le public pourra voir des applications concrètes réalisées dans les communes par les habitants via l’exposition atelier « Jardiner la ville ».

 
Aménagement des friches, Millennium Park à Chicago  Jardin sur le toit du Métropolitan Museum of Art d  Guerrilla jardinière, Posters Pockets Plants Toron
Exposition « Ville fertile», «Roberto Burle Marx» du 23 mars au 24 juillet, Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris 16.

Exposition Roberto Burle Marx  Labyrinthe végétal

 
Crédit photos
Gaston Bergeret ©Piush Dahal ©  Renato Grisa ©
Jean-Alain Le Borgne ©Gerard Dalmon © Kim Navarre ©
Sean Martindale & Eric Cheung ©Delaunay ©Bérangère Lomont / CAPA / MMF ©

Batiactu CG (24/03/2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, Architecture, découverte dune ville, Ecologie, Exposition, les "Arts", est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s