Hébergement insolite : un loft sur l’eau !!!!!!!!

Hébergement insolite : un loft sur l’eau

Vincent Jacques ©

D’un ancien bateau de croisière parisien, Jacques Boy a fait un hôtel « à chambre unique » moderne et inattendu. Aménagée autour d’un meuble insolite et pratique, l’embarcation offre un repos absolu au fil de l’Erdre, dans un décor millimétré. Visite.

Bâteau hôtel le D'Ô  Bâteau hôtel le D'Ô

Un ancien bateau de croisière parisien, datant des années 30, se retrouve rapatrié sur Nantes dans les années 80. A l’arrêt depuis 2006, il aurait pu finir sa vie de bien triste façon, s’il n’avait pas croisé le chemin de Jacques Boy. Cet entrepreneur nantais, fondateur de l’entreprise Actlieu, rachète l’embarcation pour en faire le D’Ô, un très original « hôtel à chambre unique », comme il l’a déjà fait avec un loft deux ans plus tôt. Découverte du concept et visite du lieu.

« J’ai une passion pour l’aménagement d’espace. J’ai vécu dans de grandes surfaces, mais j’avais toujours pensé à investir dans un bateau » se souvient Jacques Boy. Mais attention, pas une péniche classique : une embarcation où l’eau arrive au ras des fenêtres. « On n’est pas sur, mais sous l’eau » s’amuse-t-il. Pas farouches, les cygnes s’approchent jusqu’aux vitres de l’insolite habitation.
Bâteau hôtel le D'Ô  Bâteau hôtel le D'Ô

Aménagé autour d’un meuble

Dans cet espace restreint, « chaque centimètre carré a été optimisé » précise Jacques Boy. Au final, le bateau propose une chambre avec un lit double et des liseuses, une cuisine équipée avec un îlot central, un salon meublé, une terrasse intérieure et une salle de bains… le tout dans 45 m² ! Par quel miracle ? Grâce à un meuble spécialement conçu par Jacques Boy pour le D’Ô. « Un défi » précise-t-il.

Au milieu de l’esquif, trône en effet un meuble blanc, cubique, surmonté d’un plateau en bois brut. Du côté de l’arrière du bateau, « le plateau coulisse de 90 cm et laisse apparaître une cuisine avec un évier et des plaques de cuisson » explique le propriétaire. De l’autre côté, c’est un lit double qui se cache. De part et d’autres, les tiroirs renferment les oreillers ainsi que de beaux livres, et derrière la cuisine se trouve un mur-placard.

Bâteau hôtel le D'Ô

Bâteau hôtel le D'Ô

Un confort digne d’un hôtel trois étoiles

Si tout est escamotable sur le bateau, le confort n’a pas été laissé de côté : système Hi-Fi de haute technologie, téléviseur qui coulisse, éclairage sophistiqué, et matériel de cuisine haut-de-gamme. « Au fond du bateau, on trouve des WC et une salle de bains tout à fait normaux » précise Jacques Boy. « Un logement complet et confortable », insiste-t-il.

A l’avant, la timonerie a été redéfinie : quelques marches amènent à une terrasse intérieure, qui s’ouvre elle-même, grâce à une grande baie vitrée, sur le pont. « On ne se sent pas à l’étroit, car les vitres ouvrent sur l’extérieur » explique le propriétaire. La nuit, une fois les stores clos, le bateau se pare de nouveaux atours, avec des rideaux aux motifs originaux.

L’embarcation, qui est disponible également pour des soirées ou des réunions, a beaucoup de succès auprès des trentenaires nantais branchés. Idéale également pour une nuit romantique au fil de l’eau, puisque le petit-déjeuner et se prend le nez sur l’Erdre, considérée comme l’une des plus belles rivières de France…

A partir de 130 euros la nuit pour deux personnes.

Le D’Ô
4, quai Henri Barbusse
44000 Nantes
www.actlieu.com

Bâteau hôtel le D'Ô Bâteau hôtel le D'Ô

Bâteau hôtel le D'Ô

Lorsque le soleil se couche, la douce lumière du soir se reflète sur les eaux du fleuve.

Bâteau hôtel le D'Ô

Bâteau hôtel le D'Ô

Quand sonne l’heure du coucher, le bateau se ferme ! Les stores se descendent, pour une intimité parfaite.

Bâteau hôtel le D'Ô

Le lit est escamotable, et se cache sous le plateau de bois du meuble central. Les oreillers sont rangés dans les tiroirs du meuble.

Bâteau hôtel le D'Ô

Au petit matin, tout est mis à disposition des clients pour se préparer un délicieux petit-déjeuner… le nez sur le bord de l’eau !

Bâteau hôtel le D'Ô

Maison à part  Rouba Naaman (21/07/2011)

Cet article, publié dans Insolite, Non classé, Voyages, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s