Menorca comme un air de vacances !!!!!

Soleil et farniente à Minorque

Parmi les
îles de l’archipel des Baléares, au large de l’Espagne, Minorque est certainement la plus préservée d’un tourisme
parfois trop envahissant : pour preuve, l’île est classée par l’Unesco en tant
que réserve pour la biosphère. L’occasion donc de se tenir un peu à l’écart des
excès de ses voisines Majorque et Ibiza…

Minorque regroupe tous les charmes
de l’île méditerranéenne, à commencer par un climat idyllique largement arrosé
de soleil. Parfait pour profiter des nombreuses criques qui caractérisent cette île aux formes rocheuses,
dont certaines ne sont accessibles que par la mer. Outre les plaisirs de la
mer, on peut consacrer un peu de temps à la culture de l’île, en visitant le
village de Binibeca, mais surtout en parcourant les
rues de la capitale de l’île, Mao, où l’influence coloniale a laissé
ses marques au niveau de l’architecture.

Minorque (Menorca)

C’est la deuxième plus grande
île des Baléares. C’est une île plane, dont le plus haut sommet, le monte
Toro
, culmine à 358 m. Elle se divise en deux régions bien distinctes,
séparées par la route qui relie d’ouest en est Ciutadella à Maó. Le Nord est
une région de petites collines. Le Migjorn au sud présente un relief de
plaines, sillonnées de profonds ravins. L’île est parcourue de milliers de
kilomètres de murs de pierre sèche qui délimitent les champs et les protègent
des vents.

L’île de Minorque, dans les Balèares, attire de nombreux
visiteurs pour profiter de la plage, du soleil et de la mer. L’île est petite
mais ne manque pas d’intérêts. Sur les côtes est et ouest vous trouverez de
nombreuses plages, mais sur les côtes sud et nord beaucoup de plages et de
calanques sont restées sauvages et ne sont accessibles que en bateau ou avec
plusieurs heures de marche. Vous trouverez de nombreux séjours balnéaires pour
Minorque
. Minorque est classée réserve de biosphère au patrimoine mondial
de l’UNESCO car elle est restée relativement sauvage. La plus grande ville de
l’île est Mao. Vous pourrez profiter de la ville et de son musée et vous
promener dans les environs pour profiter des calanques avec les barques des
pêcheurs. Ne manquez pas la belle plage de Son Bou. A l’autre bout de
l’île, Ciutadella

possède une belle vieille ville. Au sud-ouest de l’île, profitez des belles
plages et calanques de Cals en Turqueta,Galdana, Macarella, Mitjana… . Dans
le nord aux environs de Fornells,
partez vous promener sur les sentiers côtiers. Les amateurs de sites
préhistoriques pourront allez voir le Talati de Dalt, la torre d’En Gaumés et
la torralba, d’En Salort.

Les beautés
sauvages de Minorque

Par LEXPRESS.fr, publié le 18/03/2008

Rocheuse, solaire, la plus lointaine des îles des Baléares abrite
des criques délicieuses.

On arrive à Minorque
par l’orient. Vue d’avion, la terre y paraît d’ailleurs étrangement
inhospitalière. Vastes étendues piquetées d’arbres – on apprend que ce sont des
oliviers, et que leur forme couchée tient au vent sauvage qui vient du nord.
Sur la nationale 721, qui coupe l’île en deux, ne roulent guère de voitures.
Minorque reste la moins fréquentée de l’archipel des Baléares.

Plate à l’est, rouge
et plantée de grands pins à l’ouest, Minorque est un royaume minéral. Les
murets de pierre – il en existerait 40 000 kilomètres – forment un gigantesque
damier qui serpente et encercle les villages. Sur les côtes, des criques
rocheuses abruptes ourlent l’éclat azuréen des eaux. Toute cette rocaille
aurait, dit-on, forgé le parler local. Dans les villages, quand les chaises
sortent sur les trottoirs, le dialecte minorquin crisse comme les cuillers au
fond des tasses de café. Les anciens enfourchent leur vélo, filent sur les
chemins qui chauffent au soleil. Ici, les Baléares semblent avoir oublié leur
destin touristique et restent une terre rurale. Derrière chaque maison blanchie
à la chaux, la campagne exhale des parfums de fenouil et de tamaris. L’heure
avance vers midi. Les tapas mangées sur le pouce, tandis que dans la cuisine la
bouillabaisse de langouste mijote, on sirote un verre en attendant la fraîche.
Dès la fin de la sieste, on va se baigner.

Le saviez-vous? On trouve ici
presque autant de plages qu’à Majorque et Ibiza réunies. La plus proche de la
capitale, Mahon, c’est Cala en Porter. Enchâssée dans ses falaises de grès,
cette petite baie bien abritée est la station balnéaire la plus ancienne de
l’île. Ses flots aussi paisibles que ceux d’un lagon sont très prisés des
familles. Plus à l’ouest sur la route, des ruines accrochent le regard: les
sables blancs de Son Bou commencent là. Le mieux est de prendre son temps, à
pied, pour remonter les 3 kilomètres de côte ourlée de genévriers. Pour
découvrir les secrets de l’île, il y a aussi le vélo – en pédalant deux bonnes
heures, on traverse l’île d’est en ouest.

Jusqu’à la Ciudadela, la côte grimpe
vers le nord: ne manquez pas les 16 kilomètres de bonheur qui vous attendent le
long de la route. Un peu plus loin, d’énigmatiques tumulus de pierre. Ce sont
des talayots, mégalithes vieux de 3 000 ans. Riche de 1 600 sites datant de la
préhistoire, Minorque est un musée de nos origines en plein ciel. On pose le
vélo. Le vent est léger, chargé d’embruns. La présence de Minorque est bien là,
aussi palpable que le silence de son lointain passé.

L’île

Calme et
paisible, Minorque est une oasis naturelle unique, plein de contrastes à
découvrir. Un authentique paradis baigné par la Méditerranée dont son harmonie
et diversité vous séduira.

Surface

Minorque a une superficie de 702 km2, entourée par une côte de
216 km, une distance du Nord au Sud de 47 km. et d’Est à Ouest de 17 km., étant
son endroit plus élévé à 400 m.

Habitants

Minorque a une population de 87.000 habitants, concentrés dans 8
municipalités: Mahón ou Maó, capitale administrative de l’île; Ciutadella,
l’ancienne capitale, Alaior, Ferreries, Es Mercadal, Es Castell, Sant Lluís et
Es Migjorn Gran.

Cités importantes

Mahón 27.669 habitants

Ciutadella 26.972 habitants

Climat

Le climat de l’île est le typique de la Méditerranée, avec
douces températures, dont sa moyenne annuelle se trouve entre les 16 et 17ºC.
En été, on atteint les 24 et en hiver les 11. Son climat peut être classifié
comme doux, et le frais vent du Nord (tramuntana), caractérise le paysage
minorquin. La moyenne de pluie annuelle change d’un lieu à l’autre dans l’île,
entre 450 mm au Sudest, et 650 mm aux regions de l’intérieur et de l’extrême
Nordest. La distribution de cette pluie pendant les mois de l’an est aussi très
irregulière; de cette façon, dans un régime normal de pluies correspond à
l’automne le maximum saisonnier de pluie, étant très rare à l’époque estivale.

Economie

Elle naît à cause de l’isolement
et la nécessité. Il faut remarquer l’industrie des bijoux fantaisie, une des
principaux industries de l’île, très connu internationalement au groupe Sebime
et la foire Eurobijoux que chaque année réunit à Minorque les principaux
entreprises du secteur. Aussi l’industrie des chaussures qu’on fabrique à
Minorque est connu autour du monde par sa qualité et dessin. Il faut remarquer
les souliers de femme et les chaussons, et un produit très traditionnel et de
fabrication totalement artisanal: la « avarca », l’ancienne et simple
chaussure des paysans. La céramique, les toiles peintes et la fabrication et
restauration de muebles sont d’autres activités artisanales d’importance.

Le tourisme, sans aucune
doute, est le secteur plus important dans l’economie minorquine, dont le PIB
surpasse la moitié des revenus généraux du territoire. On réalise plusieurs
efforts pour faire la promotion du tourisme toute l’année, étant de Mai à
Octobre, les mois plus forts.

Religion

Le 98% de la population appartient à l’église catholique. Bien
qu’il existe d’autres centres de différentes religions.

Idioma

La langue officielle est l’espagnol et le catalan, avec son
dialecte local, le minorquin.

Cet article, publié dans Non classé, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s