Crise, Dette, Taxes…..

Crise, Dette, Taxes…..

 

« L’Etat doit gérer en bon père de famille »

– publié
le 01/10/2003

??????????????????????????????????

Le-surendettement

Le surendettement de l’État comme faillite de la volonté générale

La solution :

crise = serrer la ceinture=crise = serrer la ceinture ………

Taxes=serrer la ceinture =crise ………….

Une dette de plus de

1 700 milliards

qui s’alourdit à chaque instant !

Plus de 30 ans de budgets en déficit.
L’argent public continue à couler à flots…

1 704 550 238 641.80 €

Moins de dépense publique, c’est moins de dette.

Nous sommes tous alzheimer  !!!!!!

La guerre en Libye aura coûté 320 millions d’euros, selon Longuet

   LEMONDE.FR Avec AFP | 06.09.11 |

Le G20 coûte 20 millions d’euros

3000 personnes participeront donc au G20. Selon les estimations du ministre français des Affaires étrangères, l’évènement coûte 20 millions d’euros.

Les Français toujours alzheimer  !!!!!!

En France, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ont dépensé environ 20 millions d’euros chacun pour la campagne présidentielle de 2007. Il s’agit du plafond maximum de dépenses autorisées.

Coût des voyages de Sarkozy : 15 millions d’euros en 2008 (+ 50% par rapport à 2007)

25 juillet 2011 <!– by elysee –>

Les deux fours à 75 000 euros d’Air Sarko One

C’était pour le confort du président de la République. Et l’entourage de Nicolas Sarkozy n’a pas lésiné sur la dépense pour équiper le nouvel A330 présidentiel, livré en novembre 2010. Il a fait installer dans l’avion deux fours d’un prix de 75 000 euros pour griller – et pas seulement réchauffer comme c’est la norme- les aliments; il a fait désactiver  une porte de l’appareil située dans le bureau présidentiel et installé une isolation phonique et thermique ; enfin, des rideaux électriques ont été installés sur les hublots. Facture totale : 2,24 millions d’euros sans que l’Elysée cille. « Si la motorisation des rideaux d’occultation se justifie par des exigences de sécurité, pour le reste, la cour constate que la commande a été maintenue en l’état par l’état-major particulier malgré le montant des devis », s’émeut Didier Migaud, premier président de la cour des comptes, dans son troisième rapport remis lundi 25 juillet au président de la République sur la gestion des services de l’Elysée. Toutefois, la cour a trouvé de quoi se rassurer : l’aménagement de l’avion présidentiel, parfois surnommé « Air Sarko One », a coûté au total 76 millions d’euros, un prix comparables aux sommes consacrées par l’Allemagne qui renouvelait au même moment sa flotte.

Le rapport de la Cour des comptes reflète le paradoxe de la gestion de l’Elysée : les progrès y sont notables, notamment en matière de procédures, mais certains détails restent édifiants. A un an de l’élection présidentielle, l’ancien socialiste Didier Migaud a salué « l’importance des progrès accomplis depuis 2008 » et identifié quatre facteurs explicatifs : des procédures comptables rigoureuses et un contrôle de gestion ont été mises en place; l’Elysée a désormais recours à des appels d’offres ;  ses effectifs ont été réduits de 13% ; le coût des voyages présidentiels à l’étrangers ont été resserrés.

Toutefois, ce tableau mérite d’être  nuancé. Les dépenses de l’Elysée sont stables, avec des dépenses annuelles passées de 113,6 à 112,2 millions d’euros. Les effectifs sont certes descendus de 1031 agents fin 2008 à 904 fin 2010, tandis que le nombre de conseillers du président régressait de 82 à 46, mais les charges de personnel n’ont baissé que de 3%. Les dépenses de déplacement à l’étranger ont été réduites de 5%. Pour vanter la bonne gestion élyséenne, la cour note que la délégation accompagnant M. Sarkozy à l’assemblée générale de l’ONU à New-York est passée de 132 à 76 personnes tandis que son coût baissait de 1,3 millions à 780 000 euros. Les deux déplacements ne sont pas vraiment comparables : en 2010, M. Sarkozy a effectué une visite éclair d’un jour, le lundi, précédé d’un week-end privé, tandis qu’il s’était éternisé à New-York en 2009, en pleine crise financière, du lundi au jeudi, y réalisant une émission télévisée en direct de Manhattan, avant de filer au sommet du G20 de Pittsburgh, le jeudi et le vendredi.

La cour s’inquiète du coût des voyages en France du président, qui n’ont pas baissé. Son déplacement à Colombey-les-deux Eglises pour célébrer les quarante ans du décès du général de Gaule a coûté 284 000 euros. En septembre 2010, la visite de la grotte de Lascaux, en Dordogne, en compagnie de Carla Bruni et de son fils Aurélien, a coûté 130 000 euros. Et encore, ces calculs n’intègrent pas le coût des nombreuses forces de sécurité mobilisées.

L’Elysée a fait des économies en supprimant la Garden Party du 14 juillet et les chasses présidentielles, mais l’arbre de Noël a coûté 350 euros pour chaque enfant, un prix jugé élevé par la cour, même s’il a baissé d’un tiers.

Gérer en Bon Père de famille !!!!!

Quel héritage pour les enfants !!!!

Et ça continue !!!!!

Des militaires très choyés dans les trains

Les militaires ne payent qu’un quart de leur billet de train. Coût pour l’État : près de 200 millions par an. Pour ceux qui n’ont pas de contrainte de mobilité, cet avantage ne se justifie pas, selon la Cour des comptes. 17/02/2011

Cour des comptes : les ministres font trop de sondages

LEMONDE | 04.11.11

Les dépenses d’études et de sondages du gouvernement ont augmenté d’environ 40 % entre 2006 et 2010, passant de 4,57 à 6,4 millions d’euros, observe la Cour des comptes dans un rapport que lui a commandé en décembre 2010 le président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, Jérôme Cahuzac (PS).

Certaines prestations ont été achetées « sans publicité ni mise en concurrence, sans que cette entorse aux règles du code des marchés publics puisse être justifiée par une disposition quelconque », déplore la haute juridiction financière, après avoir épluché les dépenses de communication de dix ministères et du Service d’information du gouvernement (SIG), soit un total de 600 millions d’euros entre 2006 et 2010.

L’information est publiée par Le Canard Enchaîné du mercredi 2 mai : Jacques Chirac va cumuler plusieurs retraites pour un montant total d’environ 30 000 euros par mois. Revue de détails d’une retraite dorée.

Un retraité qui va cumuler 30 000 euros de pension

Jacques Chirac perçoit aujourd’hui 6594 euros de traitement en tant que président de la République. A partir du 6 mai, date de son départ, il va percevoir une retraite équivalent à 80% de son salaire, c’est-à-dire 5250 euros.
Mais Jacques Chirac, âgé de 75 ans, cumule déjà plusieurs retraites. Selon le Canard Enchaîné, il perçoit par mois 5322 euros de retraite en tant qu’ancien député de Corrèze, environ 5000 euros de retraite en tant qu’ancien conseiller général et maire de Paris, 2900 euros en tant qu’ancien membre de la Cour des comptes.
Mais il y a mieux, en tant qu’ancien président de la République, Jacques Chirac siège de droit au conseil constitutionnel. A cet effet, il va percevoir un salaire de 12 000 euros bruts. Si on fait les comptes, on approche les 30 000 euros de retraite.

La crise vous avez dit crise !!!!

Fillon : «Le budget 2012 sera l’un des plus rigoureux depuis 1945» 

«le déficit sera réduit de 45 milliards»  !!!!!!!

Il va falloir faire le ménage à la maison d’abord !!!!!!!!

GOUVERNEMENT – Voitures de fonction, frais de communication, logement, le député socialiste René Dosière a enquêté sur les frais parfois étonnamment élevés des ministres…

Il avait déjà fait le coup avec le budget de l’Elysée, c’est au tour des ministères de passer à la moulinette de René Dosière. Le député de l’Aisne apparenté PS, chantre de la transparence budgétaire, a mis le gouvernement à la question sur ses dépenses. Il en ressort des chiffres qui mettent en évidence une surconsommation en matière de communication et de déplacements.

Ca n’a pas été sans mal, puisque les chiffres de 2007 n’ont pu être publiés au Journal officiel que le 5 mai dernier, alors que le député raconte qu’il a posé ses questions en août 2008. Mais selon lui, ça valait la peine d’attendre.

«Il n’y a pas d’éléments de comparaison, mais on atteint des chiffres très importants en matière de dépenses liées à la communication», explique René Dosière à 20minutes.fr. Pas une surprise, selon lui, «compte tenu de la politique et des orientations de Sarkozy en la matière». Au total, c’est un budget annuel de 3.177.386 euros qui est consacré à la communication, incluant les études et les sondages commandés.

Vingt véhicules de fonction et dix-neuf chauffeurs

Au ministère de la Justice, Rachida Dati «dépense quotidiennement près de 500 euros en journaux». La garde des Sceaux se montre aussi particulièrement gourmande en frais de déplacements. Pour un cabinet d’une vingtaine de personnes, la ministre dispose de 20 véhicules de fonction et 19 chauffeurs, et dépense chaque année 416.370 euros en déplacements aériens.

René Dosière ne se contente pas des chiffres bruts. Il est important selon lui de tenir compte «de la taille du ministère, de son activité et du nombre de collaborateurs». Mais la méthode reste à affiner, «afin d’éviter que les ministres ne parviennent à passer entre les gouttes».

Surveiller l’évolution des tendances

René Dosière compte bien systématiser son étude, et annonce qu’il s’apprête à «lancer sa campagne de questionnaires pour l’année 2008». Ce qui lui permettra de disposer des précieux «éléments de comparaison», et de «vérifier si les tendances observées se confirment».

Car les choses peuvent évoluer. Pour preuve: René Dosière note que les ministres sont très raisonnables concernant les logements de fonction. Une sorte d’«effet Gaymard», s’amuse-t-il, en référence au ministre de l’Economie épinglé en 2005 pour son loyer pharaonique payé par l’Etat.

Dans ce domaine, «c’est la ministre du Logement la moins bien logé», annonce le député. Christine Boutin a en effet emménagé en octobre 2007 dans un petit 60 mètres carrés. Une chambre, un bureau, une salle de bains rue de Varenne, dans les locaux de son ministère. Mieux, elle rémunère elle-même une femme de ménage, par chèque emploi service.

          Julien Ménielle     20 minutes Publié le 13 mai 2009.

ACTION = REACTION déjà en  juin 2011

L’Etat réduit les dépenses des ministères

29 juin 20101

Les dépenses de l’Etat vont être “rigoureusement” réduites. Voilà ce qu’annonce le chef de l’Etat à son Premier ministre François Fillon dans une lettre dactylographiée de trois pages. Cette lettre a été rendue publique le lundi 28 juin. De nombreuses mesures ont été prises pour réduire autant que possible le train de vie de l’Etat en période de crise, comme l’explique le nouvelobs.

A l’heure où les Français doivent faire des efforts, s’étalent en première pages des journaux les abus des politiques, une mission grassement payée pour Christine Boutin, les cigares de Blanc, la polémique autour d’Eric Woerth, les appartement d’Amara ou Estrosi. Alors, le Président de la République, pour donner l’exemple,  a commencé par annuler la célèbre Garden-party à l’Elysée.

Le Parisien dresse la liste complètes des mesures prises par l’Etat, les plus importantes sont entre autres :

Pour l’Elysée :
Annulation de la Garden-party annuelle.
Fin des chasses présidentielles, très à la mode dans les années 70, une économie de 12 000 euros.

Concernant les membres du gouvernement :
L’Etat ne prendra plus en charge la location des appartements dans les parcs privés.
Tous leurs frais personnels seront à leur charge,  comme par exemple les cigares de Blanc.
Les membres de leurs cabinets seront limités, et les déplacements se feront autant que possible en train. Et logement, au maximum dans les ambassades ou les préfectures.
Et enfin des réceptions et des manifestations réduites au maximum.

Pour les cabinets ministériels :
20 collaborateurs maximum pour les ministres et 4 pour les secrétaires d’Etat.
Le budget consacré à la rémunération et aux déplacements de ce personnel baissera de 10%.
Des sanctions seront prises pour toutes dépenses abusives concernant les transports et “les frais de bouche”.

Pour les agents publics :
7 000 à 10 000 logements de fonction supprimés d’ici 2013.
Au fur et à mesure des départs des logements accordés pour utilité, ces logements seront supprimés.
Logements et véhicules de fonction attribués dans le minimum des cas.

En ce qui concerne la lutte contre le gaspillage :
Les déplacements en avion des agents publics seront interdits s’il existe la possibilité de prendre le train.
Les surfaces immobilières des administrations seront fortement réduites. Même chose pour les loyers par le recours à des locaux plus modestes et la renégociation des baux.
Enfin la consommation de papier sera divisée par deux d’ici 2012.

Nicolas Sarkozy, a organisé ces mesures avec François Fillon qui sera chargé de faire respecter ces règles par tous les ministres, il devra faire un rapport “chaque trimestre par un point spécifique en Conseil des ministres”.

Les réactions de l’opposition ne se sont pas faites attendre, en effet, Jérôme Cahuzac, Président PS de la Comission des finances,  souligne que le Président de la République aurait dû “revenir sur son augmentation de salaire de 170%” et que cela aurait été plus “convaincant”.
Pour le secrétaire du PCF, Pierre Laurent, ces mesures sont “un grand écran de fumée pour faire avaler des réductions de dépenses publiques”.
Pour Eva Joly, “une impression de plus d’arrogance qu’avant (…) que l’argent est ce qu’il y a de plus important”. Elle a aussi ajoutée “Les ministres sont bien payés(…) la démocratie ne peut pas fonctionner pour s’en mettre plein les poches”, rapporte l’Express.

Frédéric Lefebvre, lui, défend ces mesures, et salue la décision du Président de la République.

Les dépenses du gouvernement restent obscures

René Dosière reconnaît volontiers que des efforts conséquents ont été consentis par l’Elysée en matière de transparence. Mais selon l’élu, le coût réel de la présidence pour le contribuable est actuellement sous-évalué. « Des ministères continuent à prendre en charge sur leurs propres budgets des dépenses que l’on aurait dû intégrer au budget de l’Elysée. Il y a déjà une opération vérité à réaliser », affirme-t-il. Par exemple, le ministère de la Culture prend en charge environ 5 millions d’euros chaque année, dédiés à l’entretien du palais de l’Elysée. Autre illustration citée par René Dosière: Matignon continue de payer la résidence de la Lanterne, à Versailles, autre fois dévolue aux Premiers ministres, mais accaparée par Nicolas Sarkozy depuis 2007. « Je chiffre entre 20 et 25 millions les dépenses qui devraient être dans le budget de l’Elysée », conclut René Dosière.

Reste que si l’Elysée peut s’améliorer, tout est à faire pour le gouvernement et le Premier ministre. « Sur le fonctionnement de Matignon et du gouvernement, il y a beaucoup d’efforts à faire. Il y a une vraie difficulté », déplore René Dosière. Si les salaires de François Fillon et des ministres sont connus, le chiffrage des dépenses des ministères reste obscur. « On ne sait pas exactement combien ça coute », constate le député. Difficile, alors, de savoir ce qui pourrait être coupé. René Dosière, qui s’apprête à publier un livre consacré aux dépenses du gouvernement, juge que « les candidats à la présidence devront préciser quelles sont leurs préoccupations ». Et dépasser le stade du symbole.

Adrien Gaboulaud – leJDD.fr

jeudi 25 août 2011

ACTION = REACTION  en  Novembre  2011

Avec le nouveau plan de rigueur annoncé lundi 7 novembre 2011par le premier ministre François Fillon, la balance penche encore fortement en faveur de l’augmentation des recettes de l’Etat, et non de la réduction des dépenses.

Sur les 6,9 milliards d’euros d’effort budgétaire visés en 2012, 5,2 milliards proviennent de nouvelles recettes (majoration de l’impôt sur les sociétés, augmentation de la TVA, de l’impôt sur le revenu etc..) contre 1,7 milliards pour des économies (sur le train de vie de l’Etat, les retraites, les prestations familiales, etc.). Même tendance en 2013, quand toutes les mesures feront effet: 7,9 milliards d’euros de recettes pour 3,7 milliards d’économie.

En pourcentage, le résultat est sans appel: pour 100 euros de réduction du déficit en 2012, plus de 75 proviendront de recettes nouvelles. Et plus de 68 en 2013.

Libé 7 11 2011

Et la cerise sur le gateau :

Le gel du salaire du président de la République, une mesure très symbolique

A l’automne 2007, le passage de 7.084 euros net à 19.331 euros de la rémunération du chef de l’Etat –via un alignement de son mode de calcul sur celle du Premier ministre– avait été critiquée dans l’opposition et dans certains rangs de la majorité.

On ne parle plus qu’en millards actuellement  !!!!!!!

Et pendant ce temps là chez l’oncle Sam  !!!!!

La dette américaine dépasse

les 15.000 milliards de dollars

Ce seuil a été franchi à la hausse le mardi 15 novembre 2011, ce qui amène la dette à 99% du PIB. La Commission mixte du Congrès, censée trouver les moyens d’économiser 1200 milliards sur dix ans, peine à se mettre d’accord.

???????

En une journée, la dette publique américaine a grossi de 55,8 milliards de dollars. Résultat, mardi, elle atteignait 15.033,6 milliards de dollars, selon le département du Trésor américain. Elle correspond désormais à 99% du PIB prévu par la Maison Blanche pour l’ensemble de l’année 2011.

  • Pessimiste, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, dans son dernier «Moniteur des finances publiques» daté de septembre, que la dette publique des États-unis allait atteindre 100% du PIB à la fin de l’année, 105% en 2012, et continuer de progresser jusqu’à 115% en 2016.

 Et dire que l’oncle Sam vient nous donner des conseils !!!!

Faîtes ce que je dis pas ce que je fais !!!!!!!!

                              Mazarin et Colbert

Si vous aimez l’histoire, vous allez adorer cet extrait

Cet échange entre Mazarin et Colbert est d’une étonnante et cruelle actualité et pourtant il date de 4 siècles!!!! Cela mérite réflexion.

Extrait d’une conversation entre Colbert et Mazarin sous LOUIS XIV.

Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’Etat… L’Etat, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça..   > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin : On en crée d’autres. > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c’est impossible.

Colbert : Alors, les riches ? 

Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin : Colbert,tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches….. Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… C’est un réservoir inépuisable.

Extrait du « Diable Rouge  »

> >

Pour une fois qu’un message qui circule sur internet est relativement intelligent il est intéressant de le faire suivre à un maximum d’amis (d’opinions diverses) juste pour enrichir leur culture (si besoin en était).. Il faut juste transférer de 4 siècles, mais effectivement rien n’a changé dans ce monde ..  

Etes-vous  d’accord  ? Qu’ en pensez vous ?

Cet article, publié dans Actualités, Humour, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Crise, Dette, Taxes…..

  1. Ancien surendetté je comprends tout à fait le sens de votre article. Je vais parler de votre site autour de moi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s